Communiqué Direction Voix du Nord rapprochement avec "La Montagne"

Publié le par CGT Voix du Nord

Madame, Monsieur,

 

Comme vous l’aurez probablement déjà lu et comme le confirme le communiqué de presse joint,
le Groupe Rossel, en tant qu'actionnaire majoritaire de "La Voix du Nord", et la Fondation Varenne, en tant qu'actionnaire majoritaire du groupe de presse régional "La Montagne", ont ouvert des négociations exclusives en vue de constituer un nouveau groupe de presse régional français.

Ce nouvel ensemble réunira les groupes "Voix du Nord" et "La Montagne Centre France" qui historiquement partagent déjà des ambitions de croissance, une vision du métier et des valeurs rédactionnelles similaires.


Comme le montre la carte de France ci-dessous,
le nouvel ensemble couvrira une population de près de 10 millions d'habitants et bénéficiera d'un lectorat de près de 3 millions de lecteurs jours.
Il représentera un chiffre d'affaires consolidé de près de 450 millions euros pour 800.000 exemplaires vendus chaque jour.

Géographiquement, deux groupes ne sont séparés que par l’Ile de France.

 

Les 7 quotidiens du groupe La Montagne sont :

 
 La Montagne et www.lamontagne.fr [en Auvergne (Allier, Puy-de-Dôme, Cantal, Hte Loire)
        et dans le Limousin (Hte Vienne, Corrèse, Creuze)] ;
 La République du Centre et www.larep.fr [dans le Centre (Cher, Loiret, Eure et Loir)] ; et
 L’Yonne Républicaine et www.lyonne.fr [en Bourgogne (Yonne)] ;
 Le Berry Républicain et www.leberry.fr [dans le Cher] ;
 Le Populaire du Centre et www.lepopulaire.fr [dans le Limousin (Hte Vienne, Corrèze, Creuse)] ;
 Le Journal du Centre et www.lejdc.fr [en Bourgogne (Nièvre)] ;
 L’Echo Républicain et www.lechorepublicain.fr.

 

Sa télévision est : 


Clermont Première et www.clermont1ere.com [télévision régionale TNT] ;


Pourquoi un tel rapprochement ?


Pour le Groupe Rossel La Voix du Nord, un tel rapprochement permettra à terme de créer la masse critique dont nous avons besoin.
En doublant de taille, nous bénéficierons d'une masse critique qui devrait nous permettre de mieux aborder les défis et opportunités que le marché de la presse régionale connaît et connaîtra dans les années à venir.

Bernard Marchant le souligne dans le communiqué de presse,  "il est essentiel dans nos métiers de presse et de média de pouvoir bénéficier d’une masse critique suffisante. C’est vrai aussi pour notre groupe de presse régional La Voix du Nord, en France.
A l'évidence les synergies potentielles issues d’un tel rapprochement ne pourront provenir d’une proximité géographique entre les deux groupes (Paris sépare les deux groupes). Elles se situeront en revanche au niveau des importants investissements qui restent à réaliser notamment dans le domaine numérique, afin de relever les opportunités de mutation et de croissance que réserve le marché actuel de la presse écrite.
Il y voit "la possibilité de mettre en place et de financer un programme offensif qui permettra aux différents titres de presse du nouvel ensemble, de bénéficier des outils, des ressources et des modèles économiques visant à assurer leur développement et leur pérennité".

Les actionnaires des deux groupes ont confirmé que le nouvel ensemble respectera les lignes et valeurs éditoriales actuelles de chacun des titres et veillera à capitaliser sur leur personnalité existante. 

Quand est-ce que le rapprochement pourrait être confirmé ? 
Dès le 1er juillet les procédures classiques d'audit des données financières, fiscales, sociales, techniques et juridiques des groupes seront réalisées.
Elles pourraient durer jusqu'à fin août.
En parallèle, les projets de conventions seront établis afin de pouvoir être signés fin septembre de cette année.

Pour les amateurs de chiffres
Sachez que nos deux groupes sont comparables à plus d'un point.

En effet, le groupe La Montagne distribue plus de 400.000 exemplaires par jour, légèrement plus que La Voix du Nord.
Il réalise une audience de près de 1.300.000 lecteurs par jour, presque autant que La Voix du Nord (plus de 1.450.000 lecteurs jour).
Il a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 200 millions euros en 2010, là où le groupe La Voix du Nord en a fait 226 millions d’euros.
Son EBE généré par l'exploitation a été de près de 15 millions euros en 2010 et devrait par l'effet des dernières acquisitions réalisées sur son territoire, monter à 18-19 millions euros sur 2011-2012.
Par comparaison l’EBE consolidé de La Voix du Nord a été en 2010 de plus de 20 millions euros.
Il emploie 1 900 collaborateurs tandis que La Voix en emploie près de 1 500.

 

 carte-copie-1.jpg

Publié dans Tous collèges

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article