Bilan : trois mois et demi après, un choix payant pour Nord Littoral ? (source DailyNord)

Publié le par CGT Voix du Nord

Le web, grand méchant loup pour les médias historiques qui tâtonnent depuis quelques années. Faut-il faire payer le contenu ? Le laisser à disposition gratuitement ? Dans le Nord – Pas-de-Calais, Nord Littoral, quotidien calaisien (propriété du groupe Voix du Nord) a fait le pari il y a  trois mois et demi du passage au tout payant. Un choix… payant (elle était facile) ? Quelques questions à Pascal Dejean, PDG de Nord Littoral.

DailyNord : Quel est le premier bilan alors ?

Pascal Dejean :  Nous avions à peu près 8 à 9 000 visiteurs uniques sur le site par jour lorsque nous étions gratuits, soit autant de visiteurs que d’acheteurs en kiosque. Mais aujourd’hui, la fréquentation du site ne s’effondre pas : 5 à 6 000 visiteurs uniques par jour. Ce qui ne veut pas dire que nous avons 5 à 6 000 personnes qui paient… La grande majorité se contente de consulter les gros titres, sans rentrer dans le détail, car nous avons fait le choix de faire payer dès le premier article.

DailyNord : Et justement, combien font la démarche de payer ?

Pascal Dejean :  Nous avons différentes sortes d’abonnements : l’accès unique au journal du jour, le pack de 10 accès ou des formules d’abonnements sur trois, six mois, un an. Les formules d’abonnements, on en a vendu une dizaine… Au niveau de l’accès au journal du jour à 0,79 euros, on tourne aux alentours d’un millier d’achats par mois. Soit entre 5 et 70 achats par jour. Les variations étant liées à l’actualité.

DailyNord : Vous faites partie du groupe Voix du Nord. On sait que l’expérience est observée avec attention. Faut-il prévoir une presse nordiste payante sur le net ?

Pascal Dejean : La Voix du Nord observe bien sûr. Si on a pu le faire, c’est avec l’aval du groupe. Le modèle de La Voix sera certainement différent avec un mélange entre infos gratuites et payantes. Tandis que nous, c’est vraiment le choix du tout payant. D’ailleurs, les hebdomadaires du groupe (Indicateur des Flandres, Phare Dunkerquois, Semaine dans le Boulonnais, etc.) vont suivre dans les prochains mois le même chemin que Nord Littoral. Toute consultation d’articles sera payante.

Intégralité de l'interview sur DailyNord