Pas de licenciements contraints et personne ne doit perdre de l'argent

Publié le par CGT Voix du Nord

POINT AU 1er DECEMBRE 2006

Le C.E du 22 novembre 2006 a donné un avis favorable à l'unanimité des présents sur le Livre IV  (aspect économique du projet nécessitant des réorganisations) avec des réserves de bonnes fins pour ce qui concerne la partie des négociations dans les différents secteurs de l'entreprise. Auparavant le C.E. avait demandé un engagement fort du Directeur Général. A la question du C.E. sur l'éventualité de licenciements contraints le Directeur Général a pris l'engagement de tout mettre en oeuvre pour les éviter en proposant des reclassements dans le groupe Voix du Nord.

Ce jour  -1er décembre 2006- a lieu un nouveau Comité d'Entreprise extraordinaire pour la partie Livre III du Plan de Sauvegarde de l'Emploi. Le Cabinet  SECAFI rendra également devant le C.E. son rapport concernant les assistantes d'édition, le prépresse et l'impression et les expéditions.

Concernant les négociations sur les assistantes d'édition, rien de neuf côté Direction depuis la séance du 17 novembre. La C.G.T. a fait part de ses propositions à savoir que personne ne devait perdre de l'argent. Cette position syndicale est défendue dans chaque collège concerné par les réorganisations. Nous défendons également l'indice 141 pour les assistantes d'agence. Nous aurons l'occasion de vous préciser l'ensemble de cette propositions dans d'autres communiqués syndicaux. Nous attendons la position de la direction sur l'ensemble du dossier. A cet égard la direction vient de nous faire parvenir une invitation à une réunion de négociation qui aura lieu le 5 décembre à 14 h 30. L'ordre du jour est le suivant : Négociation sectorielle du PSE/PMS : assistantes d'édition et siège.

D'autre part nous avons connaissance du projet de réorganisation du prépresse et de La Pilaterie. Nous aurons là aussi l'occasion d'y revenir.

Publié dans Tous collèges

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article