Motion de soutien aux salariés d'Arjo Wiggins à Wizernes

Publié le par CGT Voix du Nord

Motion de soutien aux salariés d'Arjo Wiggins à Wizernes

Le 20 avril 2015, la DIRECCTE a homologué le document unilatéral de licenciement concocté par Lebard PDG de Sequana et par la BPI France. Elle a choisi de ne retenir ni les remarques, ni l’avis du syndicat Filpac-cgt ArjoWiggins. Ce choix condamne les 300 salariés de la papeterie ArjoWiggins de Wizernes et ses 1000 emplois induits au Pôle Emploi.

Comment la DIRECCTE a-t-elle pu homologuer le plan de destruction des emplois du site ArjoWiggins de Wizernes ?

Sous l’impulsion de la Banque Publique d’Investissement véritable bras financier armée du gouvernement, la DIRECCTE a donc choisi d’approuver un plan de licenciements qui fera les affaires du groupe Sequana et comblera le MEDEF.

L’unique stratégie du groupe papetier Sequana est de fermer ses usines de production ArjoWiggins et de recentrer son activité sur  la distribution (Antalis).

La FILPAC-CGT appelle tous ses syndicats à soutenir l’action menée par les salariés et leur syndicat ArjoWiggins Wizernes contre la fermeture et les licenciements.

Le syndicat Métropole Nord CGT apporte sa solidarité à la lutte menée par les salariés depuis plus d’un an et condamne fermement la décision de la DIRECCTE sur la confirmation des 300 licenciements.

Il exige de Pascal Lebard PDG Sequana et de la BPI France le retrait immédiat du projet de fermeture de l’usine de Wizernes.

 

Fait à Lille

Le 22/04/2015

Publié dans VDN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :