Rossel-Tapie même désastre (communiqué CSTN CGT)

Publié le par CGT Voix du Nord

Nouvelle entrevue ce mardi 30 septembre 2014 avec des représentants de l’offre déposée par ROSSEL-GEMM-FIMAS.

Aucune amélioration !

Pire, toujours la même casse sociale avec autant de licenciements : 
  Moins 50% des effectifs sur NICE-MATIN (allant jusqu’à moins 70% chez les techniques) ; 
  Moins 30% chez EUROSUD ; 
  Moins 21% chez PNS.

Nous sommes face à une destruction massive des emplois : 411 salariés de NICE-MATIN, 47 salariés chez EUROSUD et 65 salariés chez PNS seront laissés sur le carreau, un vrai tsunami social !

Aucune prise en compte du produit que nous réalisons, aucune prise en compte de la poursuite de l’activité de l’entreprise.

Les projets d’investissement et de modernisation proposés n’ont d’autres buts que réduire la masse salariale sans aucune vision des organisations futures nécessaires pour le développement de l’activité de notre entreprise.

Nous ne pouvons accepter un tel mépris du personnel.

Le bureau (le 30/09/2014).