La reprise de Nice-Matin passera-t-elle par Luxembourg? (source Paperjam)

Publié le par CGT Voix du Nord

Deux sociétés qui pourraient servir à la reprise du groupe de presse Nice-Matin ont été immatriculées hier jeudi au Registre de commerce et des sociétés: Nice Matin Invest et sa filiale Services Presse Invest derrière lesquelles on retrouve notamment le groupe de presse belge Rossel.

 

Le tribunal de commerce de Nice tranchera le 7 novembre prochain sur le nom du repreneur de Nice-Matin, placé en redressement judiciaire le 26 mai dernier.  

Trois candidats ont présenté une offre de reprise du groupe Nice-Matin, qui édite outre le titre éponyme, les quotidiens régionaux Var-Matin et Monaco-Matin et emploie un millier de personnes.

L’offre présentée comme la «plus conséquente» est celle du groupe de presse belge Rossel qui s’est associé avec les groupes Fimas du milliardaire franco-libanais Iskandar Safa et Marzocco du nom du promoteur immobilier monégasque Luca Marzocco. Ce consortium est prêt à investir 120 millions d’euros en trois ans dans Nice-Matin, mais son offre est aussi assortie d’un plan social qui se traduira par la suppression de 376 emplois sur l’effectif actuel de 1.099 salariés, soit un tiers des effectifs.

Deux autres offres émanent, la première des salariés de Nice-Matin, qui entendent transformer le groupe en une société coopérative d’intérêt collectif et qui sera moins douloureuse en termes de réduction d’effectifs puisque s’appuyant sur des départs volontaires, et la deuxième de Georges Ghosn, propriétaire du quotidien financier La Tribune.

Hasard du calendrier ou pas, hier jeudi, le jour même où le tribunal de commerce de Nice examinait les trois offres de reprises et mettait son jugement en délibéré au 7 novembre, le Registre de commerce et des sociétés de Luxembourg immatriculait deux sociétés luxembourgeoises aux noms évocateurs: Nice Matin Invest et Service Press Invest.

Domicile au boulevard de la Pétrusse

Les deux entités ont été constituées le 9 octobre, selon les statuts que Paperjam.lu a pu se procurer, avec chacune un capital social de 33.000 euros, que se partagent à parts égales les trois actionnaires, Fimas, Gemm et Rossel & Cie, à tout le moins pour la société de prise de participations Nice Matin Invest, avec siège au 128 boulevard de la Pétrusse à Luxembourg.

Selon les statuts, la présidence de Nice Matin Invest sera tournante et changera tous les deux ans. Le poste de premier président sera attribué initialement à un des représentants du groupe Marzocco. Le choix se fera entre Luca et Daniele Marzocco. Puis ce sera au tour de représentants du groupe Fimas (représenté dans le conseil d’administration par Iskandar Safa et Gérard Charvet) et enfin la présidence tournante ira dans les mains d’un représentant de Rossel.

Une seconde entité luxembourgeoise a été constituée le 9 octobre, détenue à 100% par la première et administrée par Michel Nozière, président du directoire de Voix du Nord Investissement, le holding du quotidien lillois Voix du Nord, propriété de Rossel.