La stratégie conquérante de l'ogre Rossel (source PressNews)

Publié le par CGT Voix du Nord

Plus réactif que les acteurs français, le groupe belge Rossel continue à faire son marché dans l’Hexagone. Son prochain challenge : faire émerger un ensemble homogène et cohérent.

En se disant prêt à injecter 50 millions d’euros, le groupe Rossel fait figure de favori pour la reprise de Nice-Matin. Bernard Marchant, l’administrateur de l’empire familial de médias (Le Soir), prendrait ainsi sa revanche après avoir manqué l’affaire en 2012. Même si son plan induit la suppression de 456 postes sur 1 100, le tribunal de Nice devrait le sélectionner lors de son audience du 13 octobre. Face aux quatre autres offres en lice (Paris Normandie, La Provence, Ghosn finance, SCOP des salariés), le propriétaire de La Voix du Nord rassure par sa surface financière (500 millions d’euros de CA en 2013) et par la rigueur de sa gestion.

Pompier - Pour remettre sur les rails Nice-Matin (10 millions € de pertes prévisionnelles en 2014), Rossel a bien l’intention d’employer la même stratégie que lors de la reprise en 2013 du pôle "Champagne-Ardenne-Picardie" du Groupe Hersant média (L’Union). Changement de gouvernance et négociation d’un plan drastique de réduction des effectifs constituent ses priorités. Vient ensuite la mise en place de synergies au niveau du back-office (comptabilité, achats), suivie de projets de développement. La problématique est différente concernant les mensuels Première et Psychologies, repris en juin à Lagardère active. Rossel n’a pas à jouer les pompiers, même si Première a perdu 1,5 million € en 2013 sur un chiffre d’affaires de 5 millions €. Avant le 10 novembre, le groupe installera ses deux titres dans le 19e arr. parisien. Le plus urgent est de reconstituer des services support et de relancer la publicité. Rossel a d’ailleurs conservé les dirigeants précédents. Arnaud de Saint Simon demeure DG de Psychologies, tandis que Véronique Dussault continuera à cornaquer la régie. De son côté, le rédacteur en chef de Première, Daniel de Almeida, a été promu patron d’une nouvelle société éditrice en gestation. Pour revenir à l’équilibre en 2015, Première, flanqué l’an prochain d’une nouvelle formule, renforcera son offre digitale. D’ici mars, le site de séries Reviewer.fr (La Voix du Nord) sera fusionné avec Premiere.fr. Un hebdomadaire numérique payant sera en outre lancé au second semestre 2015. Objectif pour la marque : faire valoir une audience mensuelle de 3,8 millions de VU.

Virtuel - L’augmentation de son périmètre français en 2013 et 2014 obligera Rossel à tenter de l’unifier. Or, si les économies ont été rendues possibles, notamment en matière d’impression, entre La Voix du Nord et les quotidiens de Champagne et Picardie, l’éloignement géographique empêchera de les faire jouer concernant Nice-Matin. Par ailleurs, la différence de culture entre les magazines Première et Psychologies et la PQR représente un handicap pour mettre en place des synergies de groupe. Le challenge de Marchant, à l’horizon d’un an, consiste donc à définir une stratégie non plus territoriale mais basée sur l’utilisation performante d’outils numériques.

Guillaume Fischer, PresseNews nº474 du 30 septembre 2014