Article publié depuis Overblog et Twitter et Facebook

Publié le par CGT Voix du Nord

Le FN n’a pas le monopole du racisme, mais il en est le socle. Pour le FN la préférence nationale implique une guerre qui est la négation des intérêts de notre classe. Il en partage le déni avec un patronat qui le subventionne. Cela, les électeurs du FN le savent. Certains d’entre eux ont voulu donner un carton rouge. A qui ? Le patronat l’interprète comme un feu vert : « ma compétitivité s’accommode de la préférence nationale… » Le FN en conclut qu’il peut tromper son monde en se déguisant en parti « populiste » inoffensif et endimanché. L’extrême droite est réveillée. Mais elle n’est pas invincible. Continuons le combat ! 

Publié dans 7 jours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :