Vous avez détesté l’ANI Medef CFDT sur la précarité de l’emploi ? Vous allez haïr la suite sur « la formation professionnelle » !

Publié le par CGT Voix du Nord

Vous avez détesté l’ANI Medef CFDT sur la précarité de l’emploi ? Vous allez haïr la suite sur « la formation professionnelle » !
Vous avez détesté l’ANI Medef CFDT sur la précarité de l’emploi ? Vous allez haïr la suite sur « la formation professionnelle » !

Le tant vanté « ANI formation professionnelle » n’entraîne aucune obligation de l’employeur à embaucher, à renoncer à son droit unilatéral de licencier. Si encore l’accord Medef CFDT débouchait sur l’application de la Constitution de la République, qui proclame le droit à l’emploi pour tous… Mais non, il s’agit de culpabiliser le salarié : trop payé, il est coupable du crime de « baisse de compétitivité ».. Mal formé, il serait responsable de son chômage. Demain, formé vite fait selon la seule volonté patronale, le chômeur serait contraint d’accepter n’importe quel boulot, à un euro. Comme en Allemagne. Le patron ? Non coupable, non responsable. Et la CGT devrait se soumettre à ce nouvel ANI ?

Publié dans 7 jours